Edito du Président

Mobilisation face à la crise sanitaire.

La situation sanitaire exceptionnelle que connaît notre pays exige que l’Association Médico-Sociale de Provence prenne, avec la plus grande des réactivités, de nombreuses décisions sur son organisation afin de maintenir nos actions au profit des personnes fragiles qui nous sont confiées.

Au nom du Conseil d’Administration l’AMSP, je tiens avant tout à exprimer la fierté et la gratitude qui est la nôtre de constater le professionnalisme et l’investissement sans faille de nos salariés dans cette période difficile. Ils ont su vous organiser avec la plus grande des réactivités, afin de concilier contraintes personnelles et conscience professionnelle.

La mission primordiale pour nous est de protéger celles et ceux d’entre nous pour qui les conséquences du Covid 19 pourraient se révéler dramatiques.
Cela concerne les personnes accompagnées, avec lesquelles nous devons maintenir un lien étroit, leur entourage qui, plus que jamais, a besoin de notre soutien ainsi que les professionnels sans lesquels rien n’est possible.
Notre ambition est, et restera, de trouver et maintenir le juste équilibre entre pragmatisme, respect des droits de chacun (usagers et salariés) et poursuite de nos missions.

Depuis vendredi 13 Mars, une cellule de décision pilotée par la Direction Générale a été mise en place en lien direct et constant avec les Directions d’établissements et services.

Soumis, comme l’ensemble du pays, à la pénurie d’outils barrières (masques, gants, gel), nous avons évalué les stocks disponibles dans une logique de mutualisation et de priorisation en application des consignes ministérielles. Au-delà de ces dernières, parce que la sécurité de nos professionnels est également notre priorité, toute intervention sera menée dans le respect le plus strict des principes de précaution visant à se prémunir d’une possible infection.

S’agissant des approvisionnements, nous sommes mobilisés pour assurer, au-delà du court terme, une réponse aux besoins primaires des établissements ayant maintenu leur activité.

Pour chacune de nos activités et chaque personne accompagnée, nos établissements et services ont à produire une réponse adaptée, non seulement à la situation actuelle, mais également dans une perspective plus longue, quand l’entourage s’épuisera ou que la maladie progressera. Ainsi, s’agissant de nos établissements et services ayant suspendu leur activité « ordinaire », nos professionnels ont pour mission d’apporter leur aide aux familles à distance : prendre des nouvelles, assurer un suivi, notamment psychologique, pour un accompagnement minimal dans ce contexte particulièrement anxiogène.

Cet épisode difficile pour tous nous permet de tester notre réactivité, notre créativité et notre capacité à transformer nos usages et pratiques dans le respect de nos obligations vis-à-vis des personnes que nous accompagnons et des professionnels.
Les actions actuelles et à venir sont et seront menées dans le seul souci de contribuer, pour le mieux et de notre place, à la nécessaire mobilisation générale face au virus au profit des plus fragiles en général et ceux que nous accompagnons en particulier.

Grâce à notre solidarité, notre sens des priorités, et notre esprit d’équipe, cette mobilisation sera à la hauteur de nos valeurs et missions.

Le 26 mars 2020
Charles Baratier, Président

haut de page