Edito du Président

Revenons en arrière, en 2015 exactement,

puisqu’au début de cette année-là nous avons défini et présenté une feuille de route devant couvrir la période 2015 - 2020.

Elle se décline en trois axes : consolidation, promotion et développement, a été et est encore un guide pour notre action et, tout en étant évolutive, en assure donc la continuité et la cohérence. Elle est aussi la concrétisation de notre volonté commune, focalisant nos énergies sur des objectifs bien identifiés.

L’année de sa création, notre Directeur général avait dit que la meilleure façon de prédire l‘avenir était de le créer. Progressivement cet avenir prend forme.
2015 était principalement dans l’ouverture et la préfiguration. L’année 2016 nous avait laissé le sentiment général d’un franchissement de caps et d’une consolidation. Le rapport d’activité de 2017, présente de nombreuses concrétisations et finalisations. En voici un petit extrait :

  • démarrage du pôle comptabilité au Siège,
  • montée en puissance du SESSAD Esperanza,
  • négociation du renouvellement de notre CPOM et sa signature en fin d’année,
  • mise en œuvre de notre convention avec l’ADDAP13,
  • introduction dans notre organisation des pôles et plateformes,
  • première configuration d’un projet d’extension su site de L’Astrée,
  • décision de quitter le site ESAT d’Aubagne, pour un regroupement à La Fourragère,
  • convention avec Formation et Métier,
  • décision et accord de reprise de l’IME Escat,
  • préparation de l’extension pour jeunes enfants sur l’aile de la Reynarde,
  • actualisation du DUD,
  • arrivée en fin d’année de nouveaux administrateurs, et réorganisation du travail en commissions.

La concrétisation des projets et la gestion des changements demandent du temps : cela exige de la persévérance et de la patience.
Notre environnement et la réglementation n’évoluent pas vers la simplification, bien au contraire : cette complexité croissante requière de la compétence et de la compréhension.
L’évolution des besoins dans un contexte économique contraint réclame de la disponibilité et des talents d’innovation.

Autant dire que si notre Association arrive à accomplir sa mission auprès de ceux que nous accueillons et accompagnons, c’est que nous sommes tous - ceux qui orientent, ceux qui réalisent, et ceux qui témoignent ou rendent compte - individuellement et ensembles, capables de répondre à ces impératifs.
Soyez en tous remerciés et félicités.

Une instance de réflexion éthique vient d’être créée au sein de notre Association et a commencé à se réunir ; en élargissant son audience, elle devrait aider chacun de nous à exercer sa liberté d’action dans la référence à nos valeurs, et ainsi donner du sens à notre activité et la valoriser.


Charles Baratier, Président – juin 2018

haut de page