Actualités de Valbrise

La reprise à l’ IME VALBRISE

Quelques nouvelles sur la reprise à l’IME Valbrise …

La semaine de reprise lente et progressive s’est très bien passée avec un petit nombre de jeunes qui ont souhaité vous faire partager cette reprise par des petits écrits avec l’aide des éducateurs.

Un joli partage pour expliquer que le retour à l’IME leur a permis de reprendre des activités, d’apprendre les gestes barrières, de retrouver quelques amis (même si certains leur ont beaucoup manqué !).

Quelques photos aussi pour illustrer cette rentrée un peu « spéciale ».
Une seconde « vague de retours » est prévue pour début juin.



quelques illustrations supplémentaires de cette reprise progressive ….pour inciter et rassurer les jeunes maintenus à domicile !

  • L’arrivée
  • Le repas aménagé
  • Le Balisage
  • Les activités aménagées
  • Les premiers gestes

Planification des menus à Valbrise

cliquer sur l’un ou l’autre des menus pour les agrandir et les imprimer

  • Menus du 02 au 06 mars 2020
  • Menus du 09 au 13 mars 2020
  • Menus du 16 au 20 mars 2020
  • Menus du 23 au 27 mars 2020

La Plate forme sud-est s’agrandit ....

Le Centre ESCAT rejoint l’ IME VALBRISE !


En février 1957, le Centre Escat ouvrit ses portes, le deuxième établissement de l’association parisienne ARERAM : Association pour la Rééducation des Enfants et la Réadaptation des Adultes en difficultés Médico-sociales.
L’établissement se situe dans le quartier résidentiel de Perier, là où se dresse la villa du docteur Escat sur la colline dite « gratte semelle ». Ce dernier, chirurgien urologue, grand patron, avait créé avant sa mort en 1924 une fondation destinée « aux enfants malheureux ».
Au départ, cette ouverture se fait progressivement avec un seul élève pour une équipe de huit personnes (un directeur, un médecin psychiatre, un pédiatre à temps partiel, une secrétaire de direction, deux éducateurs, une infirmière secrétaire médicale bénévole et un agent de service).
Mais cette période ne dure pas car rapidement l’établissement accueille 64 jeunes garçons et filles (comme prévu dans son agrément).
A l’époque la spécificité de l’agrément du centre ESCAT représentait la première expérience de ce type sur région de Marseille : mixité des adolescents, ouverture durant l’année scolaire, semi-internat sans internat, jeunes ayant une autonomie dans les transports (pas de transport assuré par le centre). Cet aspect de la prise en charge permettait à l’établissement de recruter sur le territoire marseillais desservi par les transports en commun (les jeunes accompagnés ne résidaient pas seulement dans le 8° mais pouvaient arriver de tous les arrondissements de Marseille et notamment des quartiers Nord où dominait le handicap social).
Les apprentissages se référaient à la méthode Ramain (apprendre à apprendre), pour « déconditionner de l’échec et faciliter les apprentissages en prenant appui sur l’autonomie des jeunes ».
Les immersions en milieu ordinaire étaient la règle car la mission de l’association ARERAM était de favoriser l’autonomie du sujet et son insertion socio-professionnelle, avec des prises en charge individualisées et collectives.
Depuis 1957, l’établissement a évolué en s’appuyant sur cet élan fondateur. Mais l’évolution des politiques sociales et de la pathologie des jeunes demandait au centre ESCAT et à son équipe de s’adapter aux changements.

En Février 2005, Jean-Jacques VAN DRIESSCHE prendra la direction de cet établissement et mettra en place, entre autres ; les outils de la loi 2002-2, les évaluations internes et externe et la réécriture du projet institutionnel et ce jusqu’en mars 2012.
Mais l’agrément de l’établissement n’était plus en phase avec cette évolution.
Certaines adaptations ont été nécessaires comme la mise en place d’un transport pour un petit nombre de jeunes avec de moins en moins d’autonomie, la poursuite d’apprentissages adaptés et non plus inspirés de la méthode RAMAIN (mise en place de pictogrammes pour renforcer la communication avec des jeunes ayant des troubles du langage et de la relation).
En 2017, malgré ces adaptations, l’ARS a souhaité une transformation de l’offre de notre établissement et a demandé un arrêt des admissions dans l’attente de la reprise par une autre association implantée sur le territoire marseillais. Les attentes de l’organisme de tutelle étant de développer l’offre médico-sociale pour les jeunes porteurs du spectre autistique.
L’AMSP a été retenue par l’ARERAM et depuis janvier 2018, Madame CIMOLAÏ, directrice de la Plateforme Sud-Est a été mise à disposition sur ESCAT, pour nous accompagner. Mme MILLECAM, médecin psychiatre de la plateforme VALBRISE intervient aussi depuis mai 2018 car l’établissement n’avait plus de psychiatre depuis le départ à la retraite de celui en place (mise à disposition sur 0,25 ETP).

Enfin après une période de transition de 2 ans, nous voilà depuis ce mois de janvier 2020 définitivement réunis, sous la même bannière AMSP.
Ce projet d’évolution de l’offre médico-sociale peut enfin se concrétiser et se travailler avec l’Agence Régionale de Santé autour de la création d’un futur SESSAD TSA (12 places) sur Aubagne et la vallée de l’Huveaune (ouverture courant 2020). Un projet à moyen terme devrait aussi se coconstruire avec les équipes et l’ARS pour implanter un nouvel internat pour 12 jeunes avec TSA et de nouveaux locaux d’accueil de jour sur le site de l’IME VALBRISE.
Actuellement le personnel en place (15 à 16 personnes dans les divers services) accompagne les 30 jeunes sur les 64 qui poursuivent leur projet de sortie vers le secteur adulte (Foyers de vie, ESAT) ou selon le projet personnalisé vers une réorientation en IME (AMSP ou autres). Parallèlement, un comité de pilotage prépare la future ouverture du SESSAD TSA, par des rencontres partenaires avec l’Éducation Nationale, et d’autres SESSAD du territoire ayant l’expérience de l’accueil et de l’accompagnement de jeunes avec TSA. Le principe de l’inclusion restant un axe fort et à développer dans tous ces projets.
Enfin la formation 2020 prévoit aussi d’apporter une meilleure connaissance du public avec TSA, d’approches et méthodes adaptées.
Cette transformation de l’offre s’inscrit dans le développement de la plateforme SUD EST AMSP avec la prise en compte de la continuité du parcours d’un jeune au sein de son territoire de vie. Les COPIL, les formations 2020, les rencontres partenaires suivent cette direction et visent une transversalité concrète des services proposés au sein de la plateforme Sud-Est (les admissions, la préparation à la sortie, l’activation du réseau de partenaires…). Le projet plateforme en cours d’élaboration et accompagné par Y Pillant sur la plateforme Sud-Est sera coconstruit aussi avec l’équipe qui est ravie de rejoindre l’AMSP et la Plateforme Sud-Est pour de nouvelles aventures.

Le 8 01 2020
Patrick SCHIAPPA Chef de service éducatif et Marie-Paule CIMOLAI directrice de la plateforme SUD EST.

« VALBRISE » : une magnifique fête de Noël 2019 !

https://youtu.be/O5K7TxnnwTk

Résultat des élections au Conseil de la Vie Sociale de l’IME Valbrise

Résultat des elections

Election des délégués au Conseil de la vie sociale de l’IME Valbrise

Dans le cadre des prochaines élections des représentants du CVS, les jeunes de Valbrise ont tourné une vidéo pour la « campagne électorale ».

Election des délégués de l’IME Valbrise

Dates des vacances 2019-2020

Dates des vacances 2019/2020

Madame, Monsieur,

Nous vous rappelons les dates des vacances pour l’année 2019-2020 et vous prions de bien vouloir noter la modification des dates de fermetures pour les vacances d’été 2020 :

sous réserve de modifications

  • TOUSSAINT :
    • du mardi 29 octobre à 16h15 au dimanche 03 novembre 2019 inclus
    • Reprise lundi 04 novembre 2019 à 12 heures
  • Établissement fermé lundi 11 novembre 2019 (férié)
  • NOËL :
    • du vendredi 21 décembre 2019 à 12h30 au mercredi 1er janvier 2020 inclus
    • Reprise jeudi 2 janvier 2020 à 9 heures
  • HIVER :
    • du vendredi 21 février 2020 à 12h30 au dimanche 1er mars 2020 inclus
    • Reprise lundi 02 mars 2020 à 12 heures
  • Établissement fermé lundi 13 avril 2020 (férié)
  • PRINTEMPS :
    • du vendredi 17 avril 2020 à 12h30 au dimanche 26 avril 2020 inclus
    • Reprise lundi 27 avril 2020 à 12 heures
  • Établissement fermé vendredi 1er mai 2020 (férié)
    Établissement fermé vendredi 8 mai 2020 (férié)
  • Pont de l’Ascension :
    • du mercredi 20 mai 2020 à 12h30 au dimanche 24 mai 2020 inclus
    • Reprise lundi 25 mai 2020 à 12 heures
  • Établissement fermé lundi 1er juin 2020 (férié)
  • Établissement fermé mardi 14 juillet (férié)
  • ÉTÉ :
    • Congés d’été vendredi 24 juillet 2020 à 12h30
    • REPRISE LUNDI 1er SEPTEMBRE 2020 à 12 heures

Restant à votre disposition, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, nos salutations distinguées.

La Directrice, Mme CIMOLAÏ

Informations aux familles de l’ IME Valbrise

  • Vendredi 12 octobre 2018 : l’établissement sera fermé pour raison de formation de tout le personnel.
  • Samedi 17 novembre 2018 de 9h30 à 12 heures : réunion rencontre familles « portes ouvertes » :
    Cette matinée portera sur :
    • la présentation de notre fonctionnement sur l’année 2018/2019
    • la présentation d’associations partenaires ouvertes sur la culture, les loisirs et le sport sur des temps « hors IME » : week end, congés, soirées…
  • Dates de vacances 2018
    • Toussaint : du mardi 30 octobre 2018 à 12h30 au lundi 05.11.2018 reprise à 12heures.
    • Noël : du vendredi 21 décembre 2018 à 12h30 au jeudi 3 janvier 2019 à 9 heures.

Les différents visages du développement durable à VALBRISE

Le développement durable répond à 3 préoccupations : écologique et environnementale, économique, sociale et culturelle. Il s’agit d’apprendre à concilier les progrès sans mettre en péril les ressources naturelles et humaines. Donc le développement durable c’est l’affaire de tous et à tous les niveaux : professionnel et personnel.

Sur le plan professionnel, comment mettre en pratique cette approche globale à Valbrise visant l’amélioration de la condition humaine ?

  • En développant des projets et des activités éducatives de prévention autant auprès des jeunes accompagnés que du personnel encadrant.
  • En changeant nos modes de fonctionnement et d’organisation au sein de l’institution IME/SESSAD Valbrise.

L’atelier recyclage et récupération animé par G Doto : Des projets menés par les éducateurs mettent l’accent sur l’éco-citoyenneté comme l’atelier récupération et recyclage de papiers :
chaque semaine, un groupe de jeunes passe dans chaque salle et bureau pour récupérer le contenu des poubelles mises en place à cet effet. D’une part, cela permet de respecter le tri sélectif et de favoriser le recyclage en générant des économies et en préservant la nature (moins d’arbres abattus pour produire du papier). De plus ce geste invite à être très attentif à sa consommation de papier qui peut peser aussi dans les budgets au détriment d’autres postes.

Une belle poubelle bleue près de la scène ouverte et plantée au milieu du Parc nouvellement aménagé a aussi été construite et peinte pour les jeunes afin de les sensibiliser. Ce même groupe effectue un nettoyage régulier et collectif des papiers et autres détritus jetés dans le parc, notamment aux abords des cités voisines. Il peut être aidé par le groupe « espaces verts ».

L’atelier compostage : La cuisine centrale, l’atelier restauration produisent des déchets alimentaires (épluchures, autres). Ces déchets sont également récupérés afin de produire du compost qui va être réutilisé dans les activités de maraîchage menées par Olivier Martin. Un composteur a été fabriqué par les jeunes à cet effet. Le compost est utile pour enrichir la terre et faire pousser plantes, légumes, fruits. Ce qui vient de la terre retourne à la terre. Ainsi, au printemps et tout au long de l’été un petit marché paysan permet de déguster de bonnes tomates du jardin de Valbrise, des courgettes, aubergines, salades, etc…Les plantes décoratives et fleuries sont également cultivées grâce à toutes ces techniques naturelles qui portent une attention particulière à la biodiversité, à la préservation de notre milieu naturel (pas d’engrais !).
Les oiseaux peuvent ainsi nicher en toute tranquillité. Les insectes aussi peuvent se développer et s’intégrer dans un espace préservé où chacun et chaque chose jouent un rôle déterminant.
Dernièrement, nous avons dû appeler un apiculteur pour récupérer des essaims d’abeilles placés dans les trous d’un gros platane. Celui-ci va récupérer le miel dans les alvéoles.

Le projet d’aménagement du Parc s’inscrit dans cette dynamique.

Opération nettoyage du Par et compostage


Sur le plan institutionnel et logistique, le SESSAD s’est équipé récemment d’une Zoé, véhicule électrique comme l’ESAT son partenaire voisin. Il s’agit de réduire la pollution, le bruit et les dépenses de carburant. Nous l’envisageons sur l’IME dans les années à venir.
Pour l’IME, un forage alimente en eau le système d’arrosage. La climatisation réversible dans l’ensemble des salles et bureaux vise également les économies d’énergie.
Le recours aux ESAT pour les travaux espaces verts, travaux de maçonnerie ou menuiserie répond également à ce souci permanent de concilier économique et social. En effet, faire travailler un ESAT, c’est permettre à des personnes en difficulté d’avoir un avenir professionnel, des revenus minimums et ainsi respecter la dignité humaine. De plus, beaucoup d’ESAT répondent à une démarche de responsabilité sociale des entreprises et nous restons donc dans cette dynamique et processus de développement durable. Les chalets et terrasses ont été réalisés à partir de bois recyclé par l’ESAT du bâtiment de formation et métier.

D’autres moyens mutualisés ou des études comparatives avant achat visent aussi la réduction des coûts (informatique, photocopieurs…).

Développement durable et engagement humain.

En effet, s’adresser aux populations vulnérables, être solidaire, être dans la rencontre et dans l’échange sont autant d’actions de développement qui s’inscrivent aussi dans le long terme et donc dans le développement durable. Nous avons dans nos équipes du personnel engagé et Valbrise soutient cet engagement. Le dernier exemple en date est le départ le 04.10.2017 de Christine Commier, chef de service du SESSAD, et d’Isabelle Pastorelli, vers le Maroc. Au-delà d’un simple rallye, elles vont participer à l’accompagnement des populations d’Afrique du Nord vers un redressement économique et social à long terme. Elles se sont engagées dans cette
aventure pour une action d’aide à l’enfance et à l’éducation puisque la récupération de matériel et vêtements de bébé est destinée au « resto bébé du cœur ». Elles doivent également participer à la rénovation et peinture d’une école. Les jeunes de Valbrise ont réalisé une fresque sur les 4 saisons pour décorer cette école. La fresque a été traduite en arabe par Fadoua, un agent de service d’entretien des locaux. Les jeunes attendent avec impatience leur retour pour connaitre la vie des jeunes écoliers du Maroc dans le désert.

Secourir, soutenir, aider les populations vulnérables, éduquer ne sont-ils pas des actes qui visent à satisfaire les besoins du présent tout en préservant les ressources limitées du futur ?

Marie Paule CIMOLAÏ et l’ensemble de l’équipe IME/SESSAD VALBRISE
haut de page